83
Logo Kidiklik
le meilleur des Sorties pour enfants
Mes sorties
Vous n'avez ajouté aucune sortie

Comment faire aimer les légumes aux enfants : 10 astuces qui fonctionnent

Comment faire aimer les légumes aux enfants :  10 astuces qui fonctionnent

Berk, j’aime pas. La soupe à la grimace devant l’assiette, quel parent n’a pas connu ça ? Rien de plus déconcertant pendant les repas qu’un enfant qui repousse son assiette au coin de la table avant même d’avoir goûté ! Face à ce drame quotidien, Kidiklik vous aide et vous dévoile 10 astuces à tester de toute urgence.

CUISINER LUDIQUE

1. Changer et varier la forme des légumes
Les concombres coupés en bâtonnets se transforment en épées, les tomates seront certaines fois présentées en quartiers et d’autres fois en tranches, les carottes sont râpées, en bâtons ou en rondelles… Cela permet, si un légume a été étiqueté « mauvais » aux yeux de l’enfant de lui en reproposer sous une autre forme.

2. Cacher les légumes 
On vous l’accorde, cette technique un peu vicieuse consiste à cacher des légumes dans des plats qu’ils adorent… Quelques aubergines finement coupées dans les lasagnes, des carottes dans le hachis parmentier et pour les plus audacieux, testez le gâteau chocolat-courgette ! Un vrai régal qui nous déculpabilise d’en prendre une deuxième part !

3. Détourner les classiques préférés des enfants
Les enfants ont certaines préférences culinaires. Avec un peu de créativité, on peut s’en servir : quiche à la ratatouille, frites de potimarron, beignets de légumes ou purée de céleri… Les enfants retrouvent un domaine connu et apprécié et sont donc plus enclins à essayer. Essayer aussi des recettes de courge spaghetti !

4. Par ici les bonnes soupes et les gaspachos !
C’est liquide donc c’est pas vraiment des légumes pour les enfants. Et si en plus, on a le droit de le boire avec une paille, c’est encore plus drôle !

 

JOUER SUR L'IMAGINAIRE

5. Donner des noms 
Au royaume des petits, l’imaginaire est roi et les mots peuvent avoir une grande importance : une soupe blanche de topinambours devient la soupe de la Reine des Neiges, la fondue de poireaux est le plat préféré du Père-Noël qui vous aura gentiment donné la recette, les brocolis sont des bouquets de fleurs vertes… Vous l’aurez compris, l’idée est de rendre ludique ce qu’il y a dans l’assiette, quitte à raconter toute une histoire autour…

6. Travailler le visuel
Une belle assiette, ça donne toujours envie ! Lorsque vous regardez les émissions culinaires à télé, reconnaissez que vous salivez devant votre écran face à leurs créations. Pour les enfants, on joue sur le côté ludique : 3 touches de ketchup dans une poêlée de courgettes pour faire un ogre, la purée de légumes se transforme en volcan, … Miam !

COMPRENDRE, PARTICIPER ET S'AMUSER

7. Faire goûter et expliquer
Universelle et appliquée dans tous les foyers, cette pratique que nous appellerons« goûte au moins une cuillère » ne marche pas toujours. Accompagné de quelques explications, le message est plus clair pour les enfants. C’est l’occasion de leur parler des papilles gustatives qui envoient le message au cerveau pour dire si on aime ou pas, des vitamines et nutriments contenus dans les légumes et des bienfaits pour le corps comme être plus en forme à la récré pour courir plus vite…

8. Montrer l’exemple
A table, même menu pour tout le monde ! Et bien évidemment, on mange aussi son choux-fleur car les enfants prennent exemple sur nous. Et puis, il n’y a pas d’âge pour modifier son sens du goût ! Allez, encore une cuillère, c’est pour le petit !

9. Faire participer les enfants
C’est moi qui ai cuisiné ! Couper les légumes, écraser la purée, remuer la poêlée. Les enfants sont très souvent volontaires dans la cuisine, autant en profiter. Surtout qu’ils seront ensuite plus motivés à goûter. On pense aussi aux cueillettes pour choisir ses légumes : c’est ludique, on prend l’air et le soir, on cuisine la récolte. Pour retrouver les cueillettes du Loiret, filez voir notre article dédié !

10. Tous ensemble à table
Le plaisir de manger, ça se travaille. Le repas est un moment d’échange familial à privilégier. Tous assis autour de la table, on se parle de la journée, on raconte des blagues, … Bref, on a plaisir à être réunis. Dans la joie et la bonne humeur, les repas deviennent de beaux moments de partage !

Retour haut de page

Royal Kids Halloween - Campagne 1
pour les vacances Toutes les idéees pour s'amuser